Test complet du tensiomètre Omron HEM-6150

Actuellement, les cas de maladies cardiovasculaires augmentent de plus en plus à cause de la pollution de l’environnement, de la nutrition malsaine, de l’invasion des aliments à base d’organismes génétiquement modifiés, des stress dus au rythme de travail journalier, et beaucoup tant d’autres facteurs. Pour y faire face, outre l’hygiène alimentaire, le changement de mode de vie, et le recours à des activités non stressantes comme le sport, il est recommandé aux personnes sujettes de cette maladie ou les personnes à risque de procéder systématiquement à la prise de tension artérielle.
Ainsi, chaque semaine ou chaque mois, ces personnes devront consulter leur médecin traitant pour un suivi médical. Mais, pour ceux qui n’ont pas le temps étant donné leurs occupations quotidiennes, il leur est recommandé d’acheter et d’utiliser des tensiomètres, dont l’Omron HEM-6150.

Qu’est-ce qu’un tensiomètre ?

C’est un appareil qui sert à mesurer la pression systolique, la pression diastolique et le pouls.
La pression systolique indique le degré de contraction ou de pulsation des artères : c’est le niveau le plus haut de la pression artérielle. La pression diastolique indique le niveau le plus bas de la pression dans le cas de la dilatation de l’artère. Et le pouls indique la fréquence de battement de cœur par minute.
Pour ne pas s’induire à l’erreur, il faut que le tensiomètre nouvellement acquis soit calibré chez le médecin traitant. Ou sinon, il faut bien lire la notice de l’appareil. Dans tous les cas, il est plus judicieux de consulter le médecin puisque ce sera lui qui sera en charge de l’interprétation des résultats affichés par le tensiomètre. En effet, le calibrage sert à régler la précision des mesures effectuées.

 

Quels sont les différents modèles de tensiomètre ?

Modèles

Description

Avantages

Inconvénients

Tensiomètre à brassard Appareil automatique commandé par un boitier ou moniteur et quelquefois par un smartphone

Pour fonctionner, le brassard est à enfiler sur le bras gauche au niveau du cœur

Permet de signaler un battement de cœur irrégulier

Résultats directement téléchargeables sur ordinateur

Possibilité d’enregistrement de données de plusieurs utilisateurs à la fois

Plus encombrant

Nécessite un ajustement du brassard pour avoir des mesures plus précises et exactes

Tensiomètre au poignet Appareil automatique léger, compact et électroportatif

Pour l’utiliser, le bracelet est à enfiler autour du poignet, et le poignet à mettre au même niveau que le cœur

Moins cher

Moins encombrant

Présente une marge d’erreur élevée
Tensiomètre au doigt Similaire au tensiomètre de poignet.

Pour l’utiliser, le bracelet est à enfiler cette fois-ci autour d’un doigt, et le doigt en question est à mettre au même niveau que le cœur

Moins cher

Moins encombrant

Modèle qui présente le plus de marge d’erreur élevée

 

Comment choisir entre ces modèles de tensiomètre ?

Pour choisir le bon tensiomètre qui vous convient le plus, il faudra se référer aux caractéristiques techniques suivantes :

  • Vitesse et précision de mesure : il faut un modèle dont la mesure est précise et rapide (le temps de mesure ne devrait pas dépasser une minute et toutefois ne devrais pas être inférieur à vingt secondes)
  • Affichage à l’écran : les résultats affichés devraient être bien lisibles sans présenter des ambiguïtés
  • Nombre d’utilisateurs et nombre de données stockées : pour une raison économique, le modèle à utiliser devrait être capable de stocker des données pour plusieurs utilisateurs. Et, pour s’assurer d’un suivi à long terme, il faudra également que l’appareil puisse avoir une large capacité de stockage
  • Système d’alarme : un bon modèle devrait être équipé d’un système de notification automatique en cas de détection d’une anomalie (battement de cœur irrégulier ou manifestation d’hypertension par exemple)

Pourquoi devrait-on choisir l’Omron HEM-6150 ?

L’Omron HEM-6150 est un tensiomètre de poignet du type MIT 5 qui répond aux critères de sélection d’un bon tensiomètre. En effet, primo, la taille du bracelet est bien ajustable au poignet. Secundo, grâce à la technologie Intellisense d’Omron, le gonflage personnalisé à chaque utilisateur rend la mesure plus rapide. Tertio, en ce qui concerne la précision, l’Omron HEM-6150 a fait l’objet de plusieurs tests cliniques suivant un protocole bien fixé à l’avance dont les résultats ont montré que les mesures prises sont bien précises et fiables. D’autant plus que le capteur de positionnement avancé permet d’assurer que le poignet et le cœur soient bien au même niveau (condition sine qua non d’une mesure correcte), et un signal « OK » s’affiche à l’écran lorsque le bracelet a été enfilé convenablement autour du poignet. Quarto, les caractères en noirs sont bien lisibles sur l’écran LCD en blanc et tous les boutons de commande sont bien mis en relief pour s’assurer d’une meilleure prise en main. Le quadrant en noir rendant l’outil plus esthétique et ergonomique. Cinquièmement, il peut stocker jusqu’à 90 mesures. Et sixto, il émet des signaux en cas d’hypertension ou de battement de cœur irrégulier.

Pour voir quels sont les avantages et inconvénients de cet appareil, allons effectuer un test comparatif :

OMRON MIT5 Connect Omron HEM-6150
Notification automatique en cas de détection d’une anomalie

Oui

Oui

Nombre d’utilisateurs et nombre de données stockées

2 utilisateurs : 100 mesures pour chaque utilisateur

1 utilisateur : 90 mesures

Affichage à l’écran

Caractères bien visibles, écran ergonomique

Caractères bien visibles, écran ergonomique

Vitesse et précision de mesure

Enregistrement rapide et précis

Enregistrement rapide et précis

Technologie Intellisense et Bi-link

Oui

Oui

Avis final sur le produit

L’Omron HEM-6150 est un tensiomètre de poignet très intéressant vu ses plusieurs fonctionnalités. Toutefois, il présente quelques limites par rapport à l’Omron MIT 5 Connect :

  • Il est seulement conçu pour un utilisateur. C’est un appareil individuel et non collectif
  • Sa capacité de stockage est relativement faible. Après 90 enregistrements, il faudra le formater – ce qui limite la période de suivi et la fonction avancée de calcul de moyenne
  • Il est un peu difficile de recherche la bonne position, c’est-à-dire la position dans laquelle le poignet se met au même niveau que le cœur.

Côté pratique et maniabilité, il surpasse cependant l’Omron MIT 5 Connect car il est léger et électroportatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *