Quelle est la tension normale pour une femme de 65 ans ?

Avec l’âge, il est considéré normal de voir une élévation de la tension artérielle normale d’un individu. Mais cela ne va pas sans doute dire qu’il est normal d’avoir de l’hypertension. Chez les sujets de 65 ans, le pourcentage est plus élevé chez les femmes.

En général, la tension artérielle est plus élevée chez l’homme que chez la femme jusqu’à la période de la ménopause, ce qui s’inverse ensuite à partir de 65 ans.

Définition de la tension artérielle

La tension artérielle est la valeur clés du bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Elle est définie par la circulation du sang à travers l’organisme et à partir du pompage du cœur sur les parois des artères.

La valeur de la tension artérielle est déterminée par deux valeurs de pression : la pression systolique la valeur élevée de la mesure et la pression diastolique au minimum. A la normale, il est recommandé d’approcher ces valeurs à 12/8 mmHg et de ne pas dépasser les 14/9 mmHg au risque d’une hypertension sévère.

Elle a tendance à se modifier en fonction de l’âge, surtout à la soixantaine. A cette période, la tension artérielle est très variable, parfois basse et parfois haute. A ce sujet, le plus souvent, seule la pression systolique est prise en compte pour la mesure de celle-ci. Par contre, la tension diastolique augmente jusqu’à 65 ans, puis se met à la baisse.

La tension artérielle chez les femmes âgées

D’après des recherches médicales, l’hypertension artérielle est moins fréquente chez la femme, du moins jusqu’à la soixantaine. Une période à laquelle elle perd la « protection » assurée par ses hormones. De ce fait, plus d’une femme sur deux en phase de ménopause sont hypertendues.

La ménopause apparaît en moyenne à partir de la soixantaine et représente plus d’un tiers de la vie d’une femme, un grand bouleversement de sa vie visant la santé cardiovasculaire. A cette période, les œstrogènes naturels diminuent progressivement, épaississent et rigidifient les parois des artères.

La tension artérielle normale chez la femme à partir de 65 ans varie entre 13/8 mmHg et moins de 16/9 mmHg. Au-delà de ces valeurs-limites, il sera question d’une hypertension sévère au risque d’accident cardiovasculaire.

Mais l’idéal, est de ne pas avoir plus de 12/8 mmHg de tension artérielle. A une tension plus basse, la pression du sang dans les artères est plus faible et les artères restent plus souples plus longtemps. C’est beaucoup plus approprié et commode pour la santé cardiovasculaire.

En effet, la fréquence de l’hypertension chez la femme augmente significativement, pour toucher la majorité après 65 ans. Ainsi, la surveillance rapprochée et préventive s’avère essentielle et fondamentale aux femmes aux phases clés de leur vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *