Comment lire la tension sur un tensiomètre au bras?

Les tensiomètres sont des appareils capables de vous renseigner sur votre tension artérielle. Il peut être soit au poignet soit au bras. Chaque appareil a une spécificité donnée et il faut savoir l’utiliser pour optimiser sa performance. En ce qui nous concerne ici vous pouvez alors vous poser des questions comme: qu’est-ce qu’un tensiomètre au bras et comment l’utiliser?

Comment lire la tension sur un tensiomètre au bras?
Comment lire la tension sur un tensiomètre au bras?

Qu’est-ce qu’un tensiomètre au bras ?

Il existe en effet plusieurs sortes de tensiomètres. Il y en a qui sont portés au poignet et d’autre porté au bras. Le tensiomètre au bras est le classique parmi les tensiomètres. C’est le modèle de tensiomètre le plus utilisé. Cet appareil possède une poche contenue dans son brassard qui se remplit d’air lorsque la prise de tension artérielle débute.

Cet appareil est doté d’un écran numérique qui affiche les trois valeurs utiles pour connaître sa tension artérielle. Un tensiomètre de bras est également recommandé pour les prises de tension artérielle à domicile. Cet appareil beaucoup plus proche des cœurs affiche les valeurs réelles de la tension artérielle. Les valeurs affichées par le tensiomètre au bras sont les plus exactes.

Comment utiliser un tensiomètre au bras ?

L’utilisation du tensiomètre au bras est mieux adaptée au professionnel de la santé. Tout d’abord, il faut dégager le bras gauche du patient et le mettre à l’aise. Ensuite, placer le brassard autour du bras à environ 2 cm au-dessus du coude, puis poser le pavillon du stéthoscope sur l’artère brachiale au niveau du coude et mettre les écouteurs.

Ainsi, après la mise des écouteurs il faut simplement fermer la clé d’alimentation de la poire, sans forcer et gonfler le brassard jusqu’à ce que la pression indiquée soit de 180 – 200 mmHg. Enfin, il faut dégonfler le brassard pour laisser le sang circuler et lire les données affichées sur le manomètre. Le premier chiffre, le plus élevé correspond à la pression systolique et le second faible plus bas à la pression diastolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *