Quel est le pouls normal ?

Au sens littéraire, on a toujours tendance à confondre le sens de pouls à la fréquence cardiaque. La fréquence cardiaque correspond au nombre de pulsation ou de battement du cœur. Tandis que le pouls, c’est la notion qualitative au toucher de l’artère battante en évaluant le rythme cardiaque.

Définition du pouls

Le rythme cardiaque ainsi évalué par le pouls, correspond au rythme du battement du cœur. Le pouls se ressent lors de la pression systolique dégagée par le cœur sur les artères. De ce fait, il résulte de la contraction des ventricules du cœur.

La mesure du pouls est déterminée en nombre de battements ou du gonflement des artères par minute. Pour ce faire, après une pause près plus de 10 minutes, le sujet doit placer le bout de son index et du majeur sur l’artère du cou ou du poignet tout en comptant le nombre de battements par minute.

Le pouls normal

La mesure du pouls étant simple à faire, il n’est pas rare que la personne vienne à se demander si la valeur relevée est qualifiée de fiable et normale. Nous sommes tous passé par cette étape la !

En effet, Il n’y a pas de rythme cardiaque idéal. Chez le sujet en bonne santé, le pouls normal varie entre 60 et 80 battements par minute. De toute évidence, ces chiffres sont variables selon différents facteurs :

  • Moyenne : 60 à 100 battements par minute. Elle est en majorité plus élevée chez la femme que chez l’homme.
  • Nouveau-né : entre 120 et 160 battements par minute, ce chiffre diminue variant sa croissance.
  • Sportifs : 40 battements par minute

Le rythme cardiaque s’accélère en fonction d’exercice physique pour mieux oxygéner les muscles mais ne doit en aucun cas franchir une certaine limite.

Variation minimale et maximale de pouls et recommandation

Sur cette grille de variation les mesures sont en battement par minute.

  • 120 à 170 après plus de 10 minutes de repos, c’est un pouls qui expose à un grand risque de problème cardiovasculaire.
  • 100 à 119 correspondent à un pouls dans le seuil au-delà des limites. Commencer à consulter le spécialiste ou le médecin.
  • 91 à 99 battements par minute fait usage d’élévation mais pas assez sévère. Probablement dû à un manque d’exercice ou de stress.
  • 86 à 90, plus ou moins dans la normale, mais il est recommandé de se détendre et se mettre à des exercices physiques sauf avis contraire du spécialiste ou du médecin
  • 50 à 85 c’est le pouls idéal sur une circonstance sans divergence de la santé corporelle ou de pathologie.
  • 41 à 49, celui-ci correspond à un pouls normal chez un sportif ou athlète, mais trop basse pour un sujet normal.
  • 30 à 40 correspondent à un état critique. Contrainte d’aller consulter.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *